Notre savoir-faire

Le savoir-faire

Le travail de la vigne

Une vendange de qualité

L’objectif premier du Domaine de Soustres est d’obtenir des raisins sains et de qualité au moment de la vendange. Pour cela, un travail de la vigne est réalisé tout au long de l’année lors des différentes étapes du cycle de végétation annuelle de la vigne.

Un suivi de chaque parcelle est fait également dans le but d’anticiper les éventuelles maladies, ainsi cela permet de limiter les apports d’intrants. 

A parfaite maturité

L’objectif second est de récolter les grappes de raisins à maturité phénolique, c’est-à-dire le moment où les anthocyanes (particules de couleur naturelle) et les tanins atteignent leur concentration optimale. Cela permet d’avoir une meilleure expression aromatique des cépages.

Domaine-de-soustres_vendangeuse
Vendange matinale des Grenache Gris
Domaine-de-soustres_vendanges
La vendange du millésime 2020

Des vignes sous surveillance

Les vendanges commencent généralement mi-septembre et durent environ trois semaines dans le but de récolter chacun des cépages à bonne maturité. Pour cela une surveillance régulière doit être effectuée sur la maturation des baies de raisin.  

Différents facteurs sont à tenir en rigueur, notamment les facteurs météorologiques et l’état sanitaire des raisins pour optimiser la date de récolte. Pour cela, des contrôles de maturité sont mis en vigueur une à deux fois par semaine. 

Le travail du chai

La transformation en vin

Après la vendange, les raisins égrappés et foulés sont mis à fermenter dans des cuves en béton et en inox par cépage et par parcelle

Lors de ce processus la température des cuves est régulée par un système de froid. Des contrôles de densité et de température des moûts sont effectués quotidiennement par le maître de chai. Cela permettra de connaître le stade de transformation des sucres en alcool, ce que l’on appelle la fermentation alcoolique. 

Domaine-de-soustres_oenologue
Le contrôle des vins par notre œnologue Nicolas

Le savoir-faire et la précision

Notre œnologue, Nicolas DUTOUR, suit le processus en réalisant des dégustations et des analyses d’échantillons deux à trois fois par semaine. Afin d’assurer le bon suivi de tout cela, des travaux de chai sont pratiqués, tel que les remontages. 

Lorsque les vins ont terminé leur vinification, la prochaine étape est d’assembler les vins avant de passer à l’élevage. Pour cela, chacune des cuves va être dégustée dans le but de trouver le meilleur équilibre pour chacune des cuvées. 

Une fois que l’assemblage est fait, les vins blancs et rosés vont être transférés dans des cuves béton ou inox pour être stocker avant la mise en bouteille. Concernant les rouges, ils seront eux, transférés en foudre de chêne pour recevoir un élevage léger et court afin de respecter les arômes naturellement présents dans le raisin. 

Pour visiter notre site, vous devez avoir l’âge légal pour consommer de l’alcool dans votre pays de résidence.